Connexion Inscription

Forum de la rencontre candauliste

Vos fantasmes candaulistes

Répondre au sujet
Créer un nouveau sujet

La surprise du chef

Bien que j'aime beaucoup l'idée d'observer ma femme avec un autre homme, je suis par ailleurs très excité à l'idée d'être l'invité d'un soir pour un couple. Voilà comment j'aimerais que ça se passe :

Une fois n'est pas coutume, je quitte la maison un vendredi soir en laissant ma femme s'occuper des gosses. Elle me souhaite de bien profiter de ma soirée en ajoutant, "vendredi tout est permis ", avec un gros clin d'oeil. Elle ajoute, "préviens si tu découches".

Je rejoins des amis dans un bar et nous commençons la soirée autour d'une première tournée, installés comfortablement dans de vieux canapés ridés.
Puis un couple entre dans le bar, enfin je remarque surtout une très belle femme, suivie d'un homme qui semble être son compagnon. Ils s'installent face à moi, sur des tabourets de bar hauts disposés ai niveau d'un petit comptoir aveugle qui sert aussi de mange-debout. Monsieur est plutôt chic, chemise et pantalon 7/8éme. Madame porte une robe courte noire, elle a de très belles chaussures à talon au bout de ses longues jambes nues. Mais surtout, elle porte un rouge à lèvres rouge vif et une manucure assortie.

Je ne peux m'empêcher de jeter de petits coups d'oeil discrets, en faisant mine d'admirer la déco du bar. Surtout que depuis mon canapé, mon regard est pile au niveau de l'entrejambe de Madame, assise sur son tabouret haut. Elle croise et decroise les jambes, et en bon voyeur que je suis, j'espère appercevoir sa culotte ou mieux...

Mes compagnons d'apéro commencent à me trouver absent et au fur et à mesure de mes contemplations, le regard de ma belle inconnue et le mien se croisent. J'affiche un large sourire, qu'elle me rend, puis chacun retourne à son verre.

Tout ça m'a donné soif et je me lève de table, décidé à payer ma tournée. Accoudé au bar et occupé à attirer l'attention du barman, je sens un homme se positionner juste à côté de moi, il me regarde, l'air plutôt sympathique, mais circonspect. Puis il me lance "Elle est belle n'est-ce pas ?" Là je me dis qu'il a bien vu mes petits regards et que c'est pas bon pour moi. Pour noyer le poisson, je hausse les sourcils et lève les yeux au ciel. Il poursuit par "sans sa robe, elle est encore plus belle". Là ça m'intéresse. Je répond que je ne demande qu'à le croire. Il me tend alors une enveloppe et me dit, "vous lui plaisez aussi, visiblement" avant d'aller se rasseoir.

Je glisse l'enveloppe dans ma poche arrière et retourne à ma table. Maintenant c'est elle qui me regarde en jouant de ses longues jambes et en mimant des va et vient sur son verre de vin, de ses doigts manucurés. Je file aux toilettes et lis le message d'une traite, il indique la marche à suivre pour que je découvre si monsieur disait vrai.

Je retrouve mes amis le temps d'un dernier verre et je m'éclipse alors, décidé à suivre les indications de la lettre. Je me rends donc dans l'hôtel mentionné où une chambre m'attend au nom de M Vendredi. Dans cette chambre, personne, elle est pour moi, je prend une douche, enfile le peignoir qui s'y trouve et comme indiqué dans les consignes, j'emporte la fleur qui se trouve dans le soliflore de ma chambre. Sur le lit, une carte me permet d'ouvrir la chambre d'a côté. Là non plus personne, je suis dans les temps. Comme indiqué, je verrouille la porte, je glisse a fleur dans le soliflore de cette chambre et file me cacher dans la penderie, d'où les persiennes permettent d'observer le lit.

J'ai suivi les instructions à la lettre et j'attends, partagé entre l'excitation et la peur de mettre fait berné, d'une caméra cachée ou d'un voleur mal intentionné.

Finalement j'entends la porte qui s'ouvre et j'entends mes 2 tourtereaux rentrer. Madame fait remarquer à son mari qu'il y a deux fleurs dans le soliflore, "vraiment pas courant ". Puis je les entend bavarder brièvement et parler de moi. Monsieur lui dit qu'elle avait fait sensation dans le bar et qu'elle avait attiré tous les regards, terminant par un "tu es magnifique ". Elle lui répond qu'elle sait, avec ironie, mentionant un homme au bar qui depuis son canapé semblait avoir envie de plus qu'une caresse du regard... Aucun doute, c'est de moi dont on parle.

Malgré tout, je ne bouge pas et ne fais pas un bruit. Monsieur va prendre une douche pendant que Madame regarde son téléphone puis elle se déshabille, elle portait donc une culotte. Je la regarde l'enlever, j'adore voire tomber les culottes, les voir glisser le long des jambes...Puis M revient et au passage, embrasse goulûment madame en la pelotant généreusement, avant qu'elle file se doucher. Pendant ce temps mon hôte fait comme si je n'étais pas là, puis quelques secondes seulement, il fixe la porte de la penderie dans laquelle je suis en planque.

Je bande déjà et je suis ravi en découvrant la suite. Madame s'assoit sur le rebord du lit pendant que Monsieur la caresse, puis il lui bande les yeux. Madame commence à sucer doucement son homme. Au bout d'un moment, Monsieur se retire de sa bouche, "je vais mettre de la musique" dit il. Il lance une playlist sur son téléphone et en profite pour m'ouvrir la porte sans bruit. Il a son doigt sur sa vouche pour me rappeler que le moment n'est pas encore venu pour révéler ma présence.

Je m'installe sur une chaise sans bruit et ils reprennent leurs ébats. J'adore les observer, ils sont très beaux. Monsieur allonge sa femme sur le lit et commence à la lécher, puis à la masturber, il lui carresse les lèvres, les écarte, les lèche encore. Je me délecte de cette chatte qui s'ouvre devant mes yeux. Puis il y glisse un doigt, deux doigts et Madame commence à prendre son pied. Il l'embrasse puis sans un mot se tourne lentement vers moi, me faisant signe de la caresser à mon tour. Je me leve rapidement et furtivement, et glisse lentement mes doigts en elle. Monsieur lui, s'assoit sur ma chaise.

Deux doigts, trois doigts, madame est accueilante, je commence à caresser son trou du cul puis y glisse mon pouce. Monsieur acquiesce... puis elle dit "viens".
Là j'hésite mais le regard approbateur de mon invité finit de me convaincre.
Tout en douceur je glisse en elle. Elle est allongée sur le dos, sur le lit. Moi je suis partiellement à genoux et lui tient une jambe relevée. Je m'appercois que ses ongles de pieds aussi sont vernis. Je les embrasse. Je les lèche. Je pose ma main sur son ventre et la pénètre délicatement et le plus profondément possible. J'ai déjà très envie de jouir.

A ce moment, monsieur se lève, s'agenouille sur le lit et caresse la bouche de sa femme, puis l'embrasse. Elle comprend alors que nous sommes 3. Elle sourit et lâche un "ah d'accord, c'est pour ce soir". Il enlève son bandeau et elle me regarde alors que je continue mes va et viens. Elle me fait un grand et me donne un "rebonsoir" avec un sourire mutin.

Lorsque je me retire sa chatte est ouverte et toute rose, je l'embrasse. Elle se retourne, à 4 pattes, son mari la prend en levrette pendant qu'elle me suce. C'est plaisant mais désormais c'est à son cul que j'en veux, j'ai bien admiré le reste. Je m'ecarte doucement en carressant son visage et je viens derrière elle, observer la bite de son mari qui la pénètre. Elle se cambre à fond, tapie contre le lit. Elle se tourne et nous regarde. Le spectacle est magnifique, nos regards se croisent mutuellement et nous ne pouvons nous empêcher de sourire. Madame va jouir, ses cris et ses râles s'intensifient alors que je caresse ses reins, que j'écarte ses fesses, ses lèvres. Je glisse mon doigt dans son cul et ses cris se font plus graves, ses mouvements accompagnent chaque coup de rein de Monsieur. Brusquement, il se retire, me tape dans la main et me dit "à toi !" Avec un grand sourire. Je prends sa place la pénètre sans ménagement. Je la saisit par les hanches, elle s redresse pour venir coller son dos à mon torse. Je saisis ses seins et pince délicatement ses tétons dressés. Elle tremble alors de plaisir pendant que j'embrasse son cou.

Puis elle se laisse descendre jusqu'au matelas. Nous nous allongeons tous les trois dans le grand lit d'hôtel. Chacun d'un côté, nous nous caressons, elle embrasse son mari langoureusement. Il la pénètre gentiment. Je me glisse alors dans son cul tout aussi délicatement, nous allons et venons simultanément. Je vois juste sa bouche ouverte qui soupire, ses lèvres magnifiques et douces, je jouis dans son cul. Elle jubile, son mari nous rejoint.

Après quelques minutes, je les remercie pour cette belle soirée et m'en retourne à ma chambre.
1coudoeilouplus
1coudoeilouplus
5930 km, Homme 35
publié il y a 1 an
Pour voir plus de réponses ou répondre au sujet,
inscrivez-vous !
gbhot68
gbhot68
il y a 1 an
Fantasme très intéressant
Répondre
1coudoeilouplus
1coudoeilouplus
il y a 1 an
J'adore échafauder de petits scenarii détaillés ^^... Même si ces fantasmes ne servent que d'inspiration pour le passage à l'acte, avec le consentement de chacune et chacun bien sûr ! C'est un scénario libre de droit, à reproduire, copier et réinterpréter sans moderation 🤣.
Répondre
Vanguarde01
Vanguarde01
il y a 1 an
Superbe récit et très très bien écrit ! Bravo on s'y croyait !!!
Répondre
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.