Connexion Inscription

Forum de la rencontre candauliste

Vos aventures candaulistes

Répondre au sujet
Créer un nouveau sujet

Soirée d'Automne

Et voilà comment, une soirée d'automne a fini? allongée dans l'herbe fraiche, complètement nue, menottée, ivre, mais tellement comblée?

Comment en suis-je arrivée là ? Je vais vous le raconter?

Commençons par le début.
En ce vendredi 5 Octobre, ma meilleure amie, une amie de longue date, C..., m'a invitée comme chaque premier vendredi du mois à manger chez elle. Une coutume.
Le début de soirée se passe normalement, on prend l'apéro, on discute, on refait le monde les trois? oui, les trois, puisque N? son copain est là. Tout se passe bien jusqu'au moment du repas où une dispute éclate entre mes hôtes?. C? et N? sont furieux. Surtout C...

En larmes dans la chambre C. m'avoue qu'elle en a marre?.qu'elle a besoin de respirer? Séchant ses larmes, elle me propose (m'impose même !) une virée en boite entre filles? que les deux.
Au vue de ma tenue, quelque peu décontractée? Jeans Basket ! Elle me propose un choix de vêtements? Heureusement que nous avons à peu près la même morphologie !!! J'opte pour un classique, robe, bas et talons hauts. J'avoue que cette idée de sortir prendre l'air m'emballe plus qu'une soirée « tentative de réconciliation » !

Après un départ tumultueux de l'appartement et quelques fous rires d'ado dans la voiture, certainement dû à l'alcool consommée avant, nous arrivons dans cette boite très fréquentée de Mulhouse.

Installées au bar, nous commandons chacune une vodka redbull ?La soirée se déroule dans une ambiance festive qui se réchauffe lorsque nous apercevons une inconnue se laisser aller à certains plaisirs charnels sur une banquette? Au fil du temps, je sens d'ailleurs que notre présence ne laisse pas indifférents certains mecs?ce qui nous amuse beaucoup. Quelques regards se font insistants, des mains nous frôlent. C. me dit qu'elle se laisserait bien tentée.

L'alcool aidant, C. est métamorphosée. Je ne l'ai jamais vu aussi coquine?.Deux mecs sont autour d'elle mais la connaissant, je pense avoir compris lequel serait l'élu.
De mon côté, avouons que mon état n'est pas forcément mieux. Je bavarde avec un mec, plus jeune que moi, mais très charmant. De plus, il n'est pas très regardant sur ses dépenses, vu qu'il enchaine le nombre de verres qu'il m'offre. En même temps, je l'aide à la dépense en parlant de ma vie de célibataire et des rencontres que je fais... Tout ce que j'ai retenu de ce qu'il m'a dit c'est qu'il s'appelait M.

Je regarde mon portable, il est déjà deux heures? C. a jeté son dévolu sur l'élu que j'avais parfaitement pressenti.
M. me propose d'aller fumer une clope, ce que j'accepte volontiers.

Une fois dans le fumoir, quelques peu bondé, nos corps se rapprochent? les mots de M. deviennent de plus en plus précis dans ses attentes? certains de ses gestes sont sans équivoque. Nous écrasons nos clopes quand il me demande, avec son regard envoutant, si je ne préférais pas quitter cette boite et aller faire un tour.
J'hésite mais en retournant dans la salle, j'aperçois C. coquiner avec l'élu. Je comprends que ma présence n'est plus essentielle, je valide donc la proposition de M.

Me voici dans sa voiture, une allemande assez sportive? M. semble assez alcoolisé, la musique est forte, je ne sais pas trop où nous allons? Il est concentré sur sa conduite et son portable, il écrit et reçoit pas mal de textos, me balance quelques mots mais apparemment il sait où nous allons.

Je m'imaginais aller chez lui, mais nous nous arrêtons sur une sorte de parking sombre.
Il coupe le moteur, tire le frein à main d'un coup sec et se jette sur moi pour m'embrasser. Sa main droite caressent mes seins, sa main gauche me tiens la nuque? quelle sensation ! Nous enlevons nos manteaux.
Bien qu'à l'étroit dans cette voiture, nos étreintes sont torrides. Je me retrouve rapidement les seins nus et sans mon string? il m'embrasse partout, me caresse le clito en passant la langue sur mes têtons. Je l'interroge sur le fait qu'il semble tout aussi intéressé par moi que par son portable? il reçoit pas mal de texto et répond à quelques uns?

Mon état d'excitation l'amuse puisque qu'il esquisse un sourire en enfonçant ses doigts au fond de moi. Je suis totalement trempée.

Au bord de l'orgasme rien qu'avec ses doigts, je reprends le contrôle de la situation, en déboutonnant son jean? il m'invite à sortir.
Il est appuyé contre sa portière, je fais le tour de sa voiture tel un félin, m'accroupie devant lui, baisse son pantalon pour voir l'objet de convoitise.
Un sexe aux proportions XXL? je suis à la fois excitée et anxieuse de ne pas le satisfaire avec ma si petite bouche. Je suis devant le fait accompli, je ne pense plus, je m'exécute !

Je le suce avec plaisir, je tiens sa queue fermement, je l'enfonce au plus profond de ma bouche? je le sens prendre son pied.

Il me relève, me retourne, et me plaque contre la portière.

Et là tout bascule. Alors que je m imaginais me faire prendre, des phares s'approchent. Je suis surprise mais tellement excitée que je le branle tout en regardant ce qu'il se passe.
La voiture se gare à côté de nous et deux hommes descendent. Je n'aperçois que leurs ombres? Dans un son qui me parait loin, j'entends « alors c'est elle la chienne que tu as trouvé en boite ! ».
L'un d'eux tient dans sa main un objet brillant que je ne distingue pas bien. Sans doute la paire de menottes.
La pénombre m'envahit. Les trois s'amusent de la situation, me font m'agenouiller ? Se placent de chaque coté de mon visage. Je comprends alors ce qu'ils attendent. Le bruit des fermetures éclairs se fait entendre.
L'un après l'autre ils se masturbent. Je prends en bouche celle de devant, celle de M. , tout en masturbant les deux autres queues qui ne sont pas moins du même calibre.

L'un d'entre eux, plus excité me tire les cheveux par le haut, « On va lui régler son compte à celle là ! »? Je me relève, M. ou l'autre, en profite pour faire descendre ma robe et mes bas? Tellement excitée de la situation, j'ôte mes chaussures ? me voici nue.
Il m'entraine en direction du capot, retourne, et me plaque le buste contre le métal froid .. D'un geste brusque, l'un des trois m'écarte les cuisses, je ressens un claquement sur ma fesse? Je me débats et c'est là que l'un des deux utilise les menottes.
Je sens le métal cingler mes poignets. Je me retrouve là, nue sur un parking, près d'un champ, menottée, cambrée sur un capot.

Je sens toutes leurs mains sur mon corps. La situation me brule le ventre? Je meurs d'envie de me sentir pénétrée. J'entends leurs propos sur moi « quelle salope » « on va te baiser petite chienne » « tu vas sentir nos bites » ? cela m'excite terriblement.
Je me retrouve le cul tendu sur ce capot, M. enfile une capote, et je m'empale directement sur son sexe. La tête penchée sur le côté je suce goulument l'un des deux autres pendant que le dernier se branle.
Les rôles de chacun s'inversent. Chacun change de place? je ne sais plus qui me pénètre, qui je suce, qui je branle? je suis enivrée par le plaisir.
Je jouis, je gémis, je mouille à souhait ? c'est orgasmique, un pur bonheur. Quelle soirée !

M. me voyant ne plus tenir sur mes jambes, m'agrippe par les cheveux pour me placer en levrette dans l'herbe? Là, les fesses relevées, ils me prennent tour à tour? Je sens leurs membres énormes me remplir. J'hurle de plaisir. Un orgasme comme jamais. Ils sont sur excités.
Je sens M. éjaculer en moi, je sens son sperme remplir la capote, je sens le sperme d'un autre sur ma peau, et quel plaisir d'avaler la semence du troisième?

Les trois semblent satisfaits ? Quelques flashs crépitent dans cette obscurité comme pour immortaliser ce moment partagé.

Je suis heureuse, je sens l'herbe fraiche, complètement nue, menottée, ivre, mais tellement comblée? Vivement que C. m'invite le premier vendredi de Novembre.
,
publié il y a 5 ans
Pour voir plus de réponses ou répondre au sujet,
inscrivez-vous !
maxcha
maxcha
il y a 5 ans
Joli récit. Ca donne envie. Tu as du passer une bonne soirée ;)
Répondre
Toys67
Toys67
il y a 5 ans
Toujours aussi excitantes tes soirées ?
Répondre
PlaisirPartage2
PlaisirPartage2
il y a 5 ans
Un récit absolument époustouflant! Et ô combien atypique ! Quel frénésie à la lecture de cette soumission à demi-consentie! Madame prend des risques tout à fait mesurés! Le cliché final nous donne un subreptice aperçu de l'intensité de la scène, sans en laisser percevoir toute la saveur! Heureusement ce beau texte au féminin nous en régale plus que de raison! Merci beaucoup pour ce partage ! En espérant que d'autres suivront! Au plaisir! :)
Répondre
gbhot68
gbhot68
il y a 5 ans
Très très excitant récit un fantasme pour ma femme que j'aimerais beaucoup réaliser sans que ce ne soit arrivé... bravo !!!
Répondre
antonio6727
antonio6727
il y a 5 ans
Très Jolie récit et quel situation excitante !!! J'adore
Répondre
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.