Connexion Inscription

Forum de la rencontre candauliste

Vos aventures candaulistes

Répondre au sujet
Créer un nouveau sujet

Madame S'amuse

Nous arrivâmes donc le vendredi après-midi comme prévu à la chambre d'hôte - cela nous laissa le temps avec mon chéri d'aller à la piscine de se détendre et de profiter de nos quelques jours de vacances - puis nous retournâmes à la chambre et mon chéri entrepris de me faire un massage… évidement cela s'est transformé en un massage extrêmement torride et sensuel… rien de tel pour me faire mouiller et m'exciter - l'excitation était au max et j'attendais qu'une chose c'était qu'il me prenne.. Le minou… mais non il ne le faisait pas ce qui me rendait dingue et je dégoulinais d'excitation…
Il me prit donc quelques secondes afin de ne pas être frustrée… puis s'arrêta et me laissa encore chaud bouillante…
Je lui fis alors les essayages des tenues pour la soirée. Nous avions décidé d'inviter quelques élèves, dont Nicolas, boire un verre et tapas à la chambre d'hôtes - ça me plaisait beaucoup puisqu'il y avait de la musique super pour s ambiancer.
Ils arrivèrent donc, nous étions comme d'habitude une petite dizaine. Nous commençâmes par un petit apéro sur la terrasse de la chambre d'hôte. Tout le monde me fit remarquer que j'étais terriblement sexy, je le sentais bien que j'étais sexy et j'en jouais. Mon chéri avait le sourire jusqu'aux oreilles…
On avait tous bien picolés et étions tous super excités dans le sens « fun », nous nous dirigeâmes tous vers la fiesta qui se préparait, l'ambiance était assez calme puisqu'il était tôt- nous commandâmes tapas, vin et bières - bien sur nous nous marrions comme des dingues - puis la musique de dingue arriva et je ne pouvais m'empêcher de danser en picolant - ma hanche allait bien mieux ce qui me permettait de me lâcher et de me dandiner en étant hyper sexy - je voyais bien que ça plaisait à mon chéri de me voir me libérer comme ça - et l'autre regard était celui de Nicolas qui faisait mine de rien mais qui me dévisageait de désir - faut dire que je mettais toutes les chances de mon côté : je me lâchais et était totalement authentique.. J'étais tellement bien que je dégageais une sexualité de dingue, je transpirais le désir et la sensualité… en gros, je sentais le sexe à plein nez… pour le plus grand plaisir de mon chéri dont j'étais éperdument amoureuse- je m'amusais en lâchant tous mes complexes et me sentais légère -
Nous décidâmes avec mes filles d'aller d'ambiancer sur le petit bout de piste de danse - je kiffais la musique et dansais de façon endiablée avec beaucoup de sensualité et de sexe attitude -
Nous dansâmes toutes avec amusement… la danse quand j'aime la musique aidé par l'alcool me permet de me libérer et de me sentir bien, sensuelle et super sexy, je m'éclatais donc comme une folle… au grand plaisir de l'amour de ma vie qui n'en perdait pas une miette…
Je m'approchai de Nicolas entre 2 danses pour lui demander de me suivre, il hésita et ne savait pas quoi faire, mon chéri lui glissa à l'oreille « tout va bien fonce… pas de probleme «
J'attira alors Nicolas vers les toilettes et l'embrassa fougueusement… je le disais l'alcool me fait faire des choses que je n'oserai jamais d'habitude…
Me voilà donc à moitié éméchée avec un sex appeal de dingue… faut dire que ma jupe fendue me rendait terriblement sexy et ça n'avait échappé à personne ni à mon cher amour ni à Nicolas.
Les toilettes donc avec Nicolas que j'avais volé à nos compagnons de soirée… je m'approchai de lui et l'embrassa sur la joue mais très très proche de sa bouche, comme je l'avais déjà lu dans les histoires que mon chéri m'avait envoyées. Ça lui a plu il était super gêné, la musique était si forte que nous étions obligés pour mon plus grand plaisir de se coller pour se parler… il me serra dis tête ment contre lui et passa sa main dans mon dos, sa main glissait lentement et se rendit compte que je n'avais pas de culotte… tout le plan de mon chéri se passait exactement comme il l'avait imaginé.
Je l'embrassai alors fougueusement et étant collé à lui, je sentis qu'il bandait. C'était ouf et torride… Une fois le baisé termine je le remerciai en lui disant que j'en avait eu super envie et que c'était délicieux. Il me retourna le compliment.
Il était lui aussi légèrement bourré mais toujours sous contrôle. Il était mal de retourner à table à côté de mon chéri. Je lui dis alors qu'il ne fallait pas s'inquiéter qu'il fût au courant que si j'avais envie de quelqu'un j'avais le feu vert puisque tout ce qui comptait pour lui c'était mon épanouissement, et mon bonheur : et que le plaisir de la chair faisait partie de mes sources de bonheur.

Nous décidâmes de retourner avec les autres. Je reviens en 1er pour ne pas éveiller les soupçons, mon chéri n'en pouvait plus de savoir. La musique battait son plein et je n'arrivais pas à décrire la petite scène à mon homme dans le creux de l'oreille… c'était désagréable pour lui - je lui fis alors mon retour par sms avec tous les détails… ça le fit bander direct, je le savais et j'adorais ça, je regardais sa queue lorsqu'il lisais mon retour… et était fixée sur sa queue… Nicolas était revenu et nous nous lançâmes plusieurs regards brûlants remplis de sexualité… mon chéri voyait tout ça… je me suis dit que son pantalon allait exploser..
Je décidai alors de retourner danser laissant mon chéri avec Nicolas…
Je m'amusais terriblement et l'excitation était à son comble… je m'éclatais à danser avec les filles de l'école et rigolais bien, ça faisait un bien fou !
Les élèves commençaient à partir les uns après les autres… Nicolas lui était toujours là. Mon chéri et lui avaient discuté. Nicolas dormirait là avec nous dans le lit du haut…
De retour à la chambre tous les 3 donc… je décidai d'aller prendre une douche tandis que ces messieurs discutaient à l'extérieur avec la musique affaiblie.
Nicolas souhaitait prendre une douche également. Pendant sa douche mon chéri m embrassa d'une façon très torride tout en me mettant les doigts dans le minou… il voulait voir mon niveau de mouille et voulait m'exciter davantage… apparemment j'étais encore trempée. J'étais super fatiguée mais heureuse de la soirée. La gêne commençait à s'installer dans ma tête. Je luttais pour ne pas que mon cerveau prenne le dessus. Nicolas était sorti de la douche éclate lui aussi. Mon chéri est alors venu à mon secours… il demanda à Nicolas s il était ok pour me faire un léger massage avant de dormir le temps qu'il aille promener le toutou.
Me voilà donc là-haut, dans le lit de Nicolas sans mon chéri, en petite culotte du soir sexy… sans haut. Les mains de Nicolas étaient timides, mais très vite il prit ses marques, ce qui me rassura et devenait de moins en moins timide. Il décida de m'embrasser dans le cou. Je me tournai et le retrouva les seins à l'air, puis je décidai d'enlever ma culotte. Il banda direct. Je le su car je le caressais également. Très vite il retira son caleçon …

Donc nous nous retrouvâmes au mas du cheval avec une ambiance de dingue…
Moi serrée contre Nicolas à moitié bourrée… je me suis mise à l'embrasser dans le cou l'alcool aidant je n'étais pas du tout gênée
Je me serais contre lui - j'ai vite compris qu'il ne savait pas quoi faire par rapport à mon chéri avec qui il s'entendait très bien -
Je lui dis alors « ne t'inquiète pas pour mon chéri il sait et il adore me voir kiffer, il est même à l'initiative de mon dévergondage «
Ce dernier mot lui plut et le fit sourire - il me répondit alors
« Ah ben si c'est pour te dévergonder alors bingo «
Et il m'empoigna contre lui pour me rendre mon baiser, il fut alors plus direct que moi et me pris la bouche.
J'étais encore bien bourrée et ça m'éxcitait.
Je passais ma main sur des fesses ce qui lui plut bien évidemment, par jeu il fit de même ce qui me faisais monter d'excitation.
Nous décidâmes de retourner à table car je me languissais de retrouver mon amour et de lui caresser la queue sensuellement.
Dès notre retour personne n'avait remarqué notre absence sauf mon chéri bien sûr que je retrouvai les yeux brûlants de désir et d'excitation…
Je le caressai alors sur sa queue ce qui le fit bander direct, nous nous étions compris en un regard et il avait deviné que j'avais légèrement « fricoté « avec Nicolas.
Toujours en train de caresser la queue de mon homme je me sentais confiante surtout de ma séduction - j'allais danser avec les filles et m'amusais… je me rendis compte que j'étais trempée… de retour à table je glissai dans l'oreille de Nicolas « vient suis moi «
Nous sortîmes donc discrètement, je me dirigeai vers notre logement, Nicolas me suivais… discrètement j'envoyai un sms à mon amoureux pour le prévenir… je l'imaginais durcir rien qu'en lisant mon sms.
« Chéri je vais à la chambre, Nicolas me suis, je lui ai demandé, je t'aime, ta femme «
Nous ne disions rien, les yeux de Nicolas étaient rouge vif d'excitation et d'alcool, pareil pour moi…
Je m'avançai vers lui en prenant soin de fermer la porte à clef et l'embrassa à nouveau, je lui caressai lentement sa queue à travers son pantalon puis enleva ma robe - collé je n'avais ni soutif ni culotte j'étais totalement à poil - il me caressa les fesses et se mis à me sucer les tétons. Qui évidement se durcirent immédiatement- j'enleva son tee-shirt et lui caressa le dos…
Il se lécha les doigts et le mis les doigts dans le minou j'ai tellement adoré que j'ai couiné direct…
Je déboutonnai sa ceinture et baissa son pantalon… j'avais décidé de lui laisser le soin de baisser son caleçon.
Nous allâmes sur le lit… je me couchai sur lui en mode à cheval… mon chéri m'avait bien mis en garde de ne pas faire l'étoile de mer… j'étais donc entreprenante…
Nicolas n'était pas trop du genre à se faire dominer… il me retourna donc comme une crêpe et je me retrouvai allongée sur le dos… il me léchait le minou avant même que je m'en aperçoive… c'était tellement délicieux … je dégoulinais…
Il me léchait donc délicatement le minou… je décidai de retirer son caleçon puisqu'il mettait des plombes à le faire je décidai d'être entreprenante…
Il bandait comme un dingue et ça me plaisait… je décidai de le sucer à mon tour… onctueusement puisque je sais que je suce bien donc j'avais super confiance en mes talents de petite Salope…
Mon chéri serait fière de moi et je savais qu'il était comme un dingue à ce moment-là…
illustration
illustration
illustration
Stark31
Stark31
5333 km, Femme 48 / Homme 49
publié il y a 1 an
Pour voir plus de réponses ou répondre au sujet,
inscrivez-vous !
toudoux31
toudoux31
il y a 1 an
Très excitant récit et les photos hummmm
Répondre
toudoux31
toudoux31
il y a 1 an
Sympa la photo au privé
Répondre
Bipourbi05
Bipourbi05
il y a 1 an
Super récit et comment résister à une femme aussi sexy bises à vous deux
Répondre
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.