Connexion Inscription
Accueil Blog candauliste Scénario candauliste : « elle parlait souvent de se promener sans culotte »

Le blog de de la rencontre candauliste

illustration

Scénario candauliste : « elle parlait souvent de se promener sans culotte »

Poster un commentaire
Proposer un article

Je suis avec ma femme Nadine, 28 ans, un cul ferme et de beaux seins, depuis quatre ans et tout va bien dans notre relation. Cependant j'ai longtemps souhaité qu'elle soit un peu plus ouverte niveau sexe. L'histoire que je m'apprête à vous relater a commencé il y a environ un an.

A l'époque nous avions des rapports sexuels régulièrement, la plupart du temps dans des positions normales. Pas de sexe anal ni oral. Un jour, j'ai commencé à avoir le fantasme qu'elle suce un autre mec. Aucune idée d'où cela m'est venu.  Alors que nous avions un rapport sexuel, j'ai mis mon doigt dans sa bouche en m'imaginant qu'elle suçait une bite. A ma grande surprise, elle a sucé fort. Après le sexe, nous n'avons pas dit un mot à ce sujet et tout a continué normalement jusqu'à ce que je répète le geste pendant nos rapports. Elle a fini par demander d'où cela venait et je lui ai dit sans détour que j'avais le fantasme qu'elle fasse une fellation à un autre homme pendant que je la baisais. Elle m'a juste répondu : « on peut faire comme si. » Alors j'ai commencé à raconter des scénarios candaulistes pendant que nous faisions l'amour.

Un jour, après le sexe, elle m'a demandé si je voulais vraiment ça ou si c'était juste des fantasmes. Je lui ai répondu honnêtement que cette pensée revenait sans cesse et que cela voulait certainement dire que j'en avais vraiment envie. Mais au lieu d'être contente, elle a fondu en larmes et a dit qu'elle n'était pas une salope qui baise avec tout le monde. Je me suis excusé et lui ai assuré que cela n'avait rien à voir, que je ne la considérais pas comme une salope.

Il s'est passé un certain temps avant que nous ayons un nouveau rapport sexuel. Et puis un soir, alors que nous n'en parlions plus et que nous regardions un film à la télé elle m'a dit « Je trouve l'acteur super sexy. Là je ne dirais pas non. » J'étais bouche bée. Après le film, pendant que nous faisions l'amour, j'ai profité du moment pour lui dire de fermer les yeux et d'imaginer que son acteur était sur le point de la baiser. À mon grand étonnement, elle s'est déchaînée et n'arrêtait pas de dire : « Baise-moi dans n'importe quel trou. »

Je me suis méfié et j'ai demandé avec précaution : « Dans quel trou peut-il te baiser ? » Sans ouvrir les yeux elle a répondu : « Dans les trois, il peut même me baiser le cul et après je lui ferai une autre pipe » ! Les mots me suffirent et malheureusement j'ai giclé avant de pouvoir lui prendre le cul.

Ça a duré comme ça pendant un bon bout de temps. Nos « compagnons de jeu » ont continué à avoir de nouveaux visages de gens connus ou même de connaissances. Pour Nadine, il était clair que cela n'arriverait jamais dans la vraie vie, mais cela a apporté de la variété à notre vie amoureuse. Cela a duré plusieurs mois et je suis devenu de plus en plus courageux. J'ai commencé à jouer du doigt sur sa rosette pendant les conversations érotiques que nous tenions avant ou pendant que nous faisions l'amour. Petit à petit elle m'a autorisé à lui doigter le cul.

Elle est devenue de plus en plus ouverte et alors que nous faisions du shopping elle m'a chuchoté avec désinvolture : « Ce type là-bas, il pourrait aussi bien me baiser. » C'était que des mots mais elle appréciait de plus en plus ce jeu et découvrait de nouvelles facettes de sa personnalité. Un jour, nous sommes allés au sauna pour nous détendre. Nous étions seuls dans le sauna, alors elle a commencé à jouer avec ma bite. Quand d'autres personnes sont entrées, elle s'est soudainement levée et m'a dit : « Si tu veux vraiment sortir, alors on y va. Ou tu ne veux pas ? » J'ai senti mon visage virer au rouge, j'ai noué fermement ma serviette autour de mes hanches pour qu'on ne remarque pas que je bandais. Encore une fois, elle se libérait mais ni elle ni moi n'étions prêts à nous lancer pour de vrai.

Tandis que les beaux jours arrivaient, je lui demandais souvent si elle ne voulait pas sortir pour moi en jupe ou en robe sans culotte. A mon grand étonnement, elle a dit non. Si j'étais étonné de sa réponse négative, c'était parce que, quand nous faisions l'amour, elle parlait souvent de se promener sans culotte toute la journée et de laisser différents mecs la baiser. Il n'y avait que dans l'intimité de notre chambre à coucher qu'elle se laissait aller. Alors je me suis dit qu'il fallait au moins en profiter.

Une nuit, alors que nous baisions, je suis allé un peu plus loin et j'ai demandé dans quels trous elle voulait être baisée et si les gars devaient porter un préservatif. Elle a dit qu'elle voulait les trois à la fois, et cela sans préservatif. Et puis elle m'a dit : « Si tu veux que les autres me baisent avec un préservatif, tu vas en mettre un désormais. » Même si je trouvais l'idée intéressante, j'ai préféré continuer sans capote.

Nous avons continué notre petit jeu jusqu'à ce que j'essaye de la motiver à le faire pour de vrai. J'ai commencé par lui dire qu'elle pouvait laisser les mecs la draguer lors de soirées. Mais encore une fois, elle n'était ouverte à cette suggestion que pendant les rapports sexuels, après quoi elle rejetait l'idée en bloc?

9 commentaires

Amphete
Le 4 février
Intéressant. J en suis là aussi avec Mme mais pas d évolution depuis un moment...
Répondre
Lionart
Le 4 février
super témoignage ! c'est bien d'avoir aussi des histoires un peu plus réalistes... ;) On a hâte de savoir où tout ça vous mène !
Répondre
Askelletbelle
Le 5 février
J'aime beaucoup ce récit, qui me fait penser à notre situation pour certains points. L'été dernier, mon épouse a commencé à me poser des questions sur ce que j'aimerais vraiment faire, puis m'a dit qu'elle préférerait que je participe plutôt que juste regarder. On est ensuite sorti en soirée, après qu'elle se soit entièrement rasée et qu'elle ait retiré sa culotte, dans le but de rencontrer, peut-être le bon candidat... Malheureusement, l'hiver et la présence des enfants ont remis cette aventure en standby pour le moment. Alors j'attends la suite de ce récit, en attendant ?
Répondre
nous14612
Le 5 février
Beau récit, notre aventure à commencer ainsi également
Répondre
Lilpoid
Le 6 février
beau témoignage
Répondre
Couplebidebutan
Le 7 février
Sublime témoignage
Répondre
troubadour83
Le 9 février
Patience et longueur de temps... Doucement, progressivement. Commences par des choses faciles...
Répondre
Stemme61
Le 13 février
Merci pour la confidence de votre parcours charnel
Répondre
photamis
Le 3 mars
Bonne lecture nous en parlons avec madame du petit trou avec du tact ce sera possible.
Répondre

Poster un commentaire

OK
VIVEZ La rencontre
Candauliste
profil
profil
profil
profil
Plus de 30 000
CONNECTÉS
PAR JOUR !
profil
profil
profil
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.