Connexion Inscription
Accueil Blog candauliste Les ressorts psychologiques du candaulisme

Le blog de de la rencontre candauliste

illustration

Les ressorts psychologiques du candaulisme

Poster un commentaire
Proposer un article

Entrons directement dans le vif du sujet : je pense qu'il est inutile d'essayer de donner à sa compagne la « liberté » de coucher avec d'autres hommes pour espérer vivre une expérience candauliste. Cela dit, je comprends pourquoi les gens pensent comme ça. Liberté et candaulisme ne sont-ils pas intimement liés ? Somme toute, la liberté ne s'acquiert pas par l'accord généreux d'un tiers, elle provient de la personne même qui la désire et l'applique à soi-même.

Ce que j'aimerais aborder ici, c'est la psychologie qui explique pourquoi essayer de faire passer sa relation de monogame à candauliste, en particulier sous prétexte de donner à son partenaire la « liberté » d'avoir des relations sexuelles hors du couple, est extrêmement anxiogène pour la plupart des femmes, et donc pas une bonne stratégie.


Systèmes de croyance et limites

La première chose que nous devons comprendre - ou plutôt retenir - est que les gens utilisent des cartes cognitives, des schémas mentaux et des systèmes de croyances pour saisir et naviguer dans le monde et ses domaines, particulièrement dans le domaine des relations. L'une des façons de le faire consiste à convenir d'un ensemble de normes qui nous aident à nous sentir en sécurité dans les relations que nous avons. Les limites peuvent être considérées comme un type spécifique de norme qui confère à la relation prévisibilité et structure. Et par prévisibilité, je n'entends pas une manière qui implique que vous pouvez simplement tout prédire sur l'autre personne et votre relation (un chemin qui mènerait à l'ennui). Je l'utilise dans un sens plus général qui implique que vous devriez au moins pouvoir compter sur le fait que votre relation et les règles qui la régissent peuvent être invoquées pour ne pas se dissoudre à tout moment.

Si cela vous aide, vous pouvez en quelque sorte considérer les relations comme des jardins clos. Fait intéressant par ailleurs, saviez-vous que le mot paradis signifie jardin clos ? Quoi qu'il en soit, les limites sont en quelque sorte nécessaires dans une relation, au moins dans une certaine mesure, pour que les gens puissent en tirer de la valeur et s'y épanouir. De plus, les frontières fournies par la monogamie sont nombreuses et précieuses. C'est en partie la raison pour laquelle c'est en quelque sorte devenu la « norme relationnelle » commune.

Incertitude = Anxiété

Cela dit, il faut maintenant réfléchir une seconde à ce que l'on fait lorsqu'on passe de la monogamie au candaulisme. Pour poursuivre la métaphore du jardin clos, il s'agit tout bonnement de faire un trou dans la clôture autour de votre jardin. Cette clôture qui était censée donner un sens et une structure à la relation. Faire ce trou signifie que l'avenir, qui était auparavant structuré avec des limites et un chemin clair, rend cela tout à coup incertain ? pour de nombreuses raisons et à bien des égards. J'espère que vous me pardonnerez de ne pas m'être égaré dans une élaboration de chacune de ces raisons. Il me semble assez évident que changer quelque chose d'aussi fondamental que la structure de la relation produit une quantité importante d'incertitudes.

Quelle qu'en soit sa source, l'incertitude a des conséquences. Beaucoup de choses que nous ressentons et pensons sont principalement subjectives et personnelles. L'incertitude est ressentie subjectivement comme de l'anxiété. Elle est donc associée à une activité accrue dans le cortex cingulaire antérieur, ce qui conduit, sans aller plus dans les détails, à une libération à haute dose de noradrénaline, c'est-à-dire l'hormone du stress.

Ainsi, lorsque vous introduisez l'idée de non-monogamie et que vous donnez à votre femme une nouvelle liberté, une sorte de « laissez-passer », cette idée est fondamentalement vécue comme anxiogène. Elle ne va pas répondre de manière soulagée, reconnaissante ou désireuse à votre requête. Si elle pouvait ou voulait le faire, vous n'auriez pas besoin de lui donner un laissez-passer pour cela.

Que faire ?

Eh bien, si vous pensez que la restructuration de votre relation autour de nouvelles règles est une source d'anxiété pour votre femme, cela signifie-t-il qu'il n'y a aucun espoir pour vous ? Bien sûr que non. Permettez-moi de défendre mon affirmation en expliquant comment et pourquoi.

Une partie de la réponse se trouve dans la psychologie qui émet l'hypothèse que les personnes sont des collections de sous-personnalités, et que ces sous-personnalités sont vivantes, chacune avec ses propres points de vue, désirs, perceptions, arguments, émotions, etc. Essayer de décider comment gérer et intégrer toutes ces sous-personnalités (et toutes leurs différentes pensées, émotions, comportements, points de vue, etc.) fait partie de l'expérience humaine. Une stratégie importante et pertinente que nous utilisons pour y parvenir consiste à réprimer inconsciemment des choses qui, si elles étaient rendues conscientes, provoqueraient des conflits en nous-mêmes et/ou avec le monde. Et nous faisons des choses comme ça tout le temps. Voici un exemple.

4 commentaires

Bealvira
Le 19 février
le candaulisme fait partie d'un concept d'acceptation de l'antijalousie avant tout faisant primer le sexe les fantasme et la recherche du plaisir et de la jouissance moi j'ai opté dans la recherche de partenaires que j'ai par dessus tout envie de faire jouir d'avoir des orgasmes multiples grace au tantrisme je suis arrivé a jouir sans ejaculer ainsi je peux avoir de tres longs raports de plusieurs heures me consacrant au plaisir de ma ou mes partenaires ca peut paraitre incroyable pourtant c'est rigoureusement vrai pour evoquer mes experiences multiples vous pouvez me joindre a albevira@gmx.fr
Répondre
femlibpourH
Le 24 février
La liberté que peut avoir notre épouse n'est absolument pas une source d'anxiété !! Bien au contraire ! Faut arrêter avec toutes ces théories tirées de quelques cas! Le candaulisme...réussi est l'aboutissement progressif du dialogue permanent, de la complicité, de la transparence et de l'amour qui unit un couple !!
Répondre
stef84
Le 26 février
superbe
Répondre
HMASSE75
Le 10 mars
Il n'y a pas de prétexte à invoquer . Ni de liberté ni de cocufiage. C très intello tt ça. G pas dit cérébral... L'être humain a tjrs une dose de cérébral ds sa sexualité. Le repère c le plaisir.
Répondre

Poster un commentaire

OK
VIVEZ La rencontre
Candauliste
profil
profil
profil
profil
Plus de 30 000
CONNECTÉS
PAR JOUR !
profil
profil
profil
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.