Le blog de Candaulib.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Le cuckolding : Du fantasme de l'adultère à sa réalisation

14 Novembre 2018 6 commentaires

En société il n’est pas très courant, ni forcément très bien vu, d’avouer ouvertement sa condition de cocu. Ce terme, qui évoque honte et humiliation, est en effet stigmatisé depuis de longs siècles dans nos sociétés qui érigent la monogamie au rang de norme sociale et morale.

Ainsi, le mot cocu est considéré et utilisé par la majorité des gens comme une insulte humiliante et dégradante. Pourtant, la réalisation des fantasmes de cuckolding peut s’avérer être une expérience positive pour de nombreux couples, pourvu que les deux partenaires soient prédisposés et préparés à passer à l’acte. Ce qui est loin d’être le cas de tous les couples. Certains d’entre vous pourront peut-être le confirmer.

cuckolding

L’évolution du cuckolding à travers l’histoire

Les références au cuckolding, dérivé du mot anglais « cuckold » signifiant cocu en français, apparaissent dans la littérature et au théâtre depuis de nombreux siècles, généralement sous la forme de personnages masculins qui craignent que leur enfant ait été engendré par un autre homme lors d'un acte d'infidélité de leur épouse. Pendant plusieurs siècles, le cuckolding n’était donc pas nécessairement perçu comme une pratique, comme c’est le cas de nos jours.

Aujourd'hui, le cuckolding désigne en effet un fantasme sexuel et une pratique dans lesquels un mari est excité à l'idée que sa partenaire s'engage dans une relation purement sexuelle avec quelqu'un d'autre. D’après les quelques études sur le sujet, les femmes partageraient également ce fantasme mais dans une moindre mesure que les hommes.

D’où vient le désir de culckolding ?

Une des raisons pour lesquelles les hommes hétérosexuels sont excités par le cuckolding est qu’ils ont tendance à le considérer comme un acte tabou et stigmatisé. Le désir de briser l’interdit joue donc un rôle fondamental dans ce fantasme et dans sa réalisation. Le voyeurisme sexuel, c’est-à-dire l’excitation procurée par le fait de regarder des gens faire l’amour, et, dans ce cas particulier, de voir sa compagne s’adonner à des actes sexuels avec une autre personne, impulse aussi le désir de cocufiage. Pour la femme, c’est inversement le désir d’exhibitionnisme qui donne l’impulsion.

Ce désir peut également être lié à la volonté de soumission. Difficile de nier la domination masculine qui sévit depuis de nombreux siècles en France et dans de nombreuses sociétés occidentales et orientales. Le cuckolding rééquilibre donc peut-être ce rapport social au sein de couple, cette fois-ci en inversant les rôles. La femme domine, voire humilie son mari, en le « forçant » à exécuter son désir de cocufiage. Autrement dit, l’homme se soumet aux désirs de sa compagne. Cela ne signifie pourtant pas qu’il s’agisse d’une voie à sens unique. Dans beaucoup de couples pratiquant le cuckolding l’impulsion vient du mari qui désire et provoque l’adultère.  

Quelles sont les émotions procurées par la réalisation de ce fantasme d’adultère ?

Comme bien d’autres fantasmes et pratiques sexuelles, le cuckolding produit des émotions qui peuvent aller de la honte au sentiment d’humiliation et de déni, mais aussi jusqu’à la jalousie et, dans certains cas, jusqu’à l’angoisse de perdre sa partenaire. Il est donc ici question d’émotions très puissantes que tout le monde n’est pas en mesure de vivre, de gérer et de surmonter de la même manière.

Les couples pratiquant le cuckolding ont ainsi bien souvent la capacité à contrôler leurs émotions plus que les autres. Celles-ci leurs servent d’excitant et de moyens d’accéder au plaisir tant convoité. C’est pourquoi les personnes sujettes à l’angoisse ou à la crainte de l’abandon devraient y réfléchir à deux fois avant de passer à l’acte. Il n’est en effet pas évident de se contenir dans une situation où sa partenaire prend du plaisir avec une autre personne.

Les cocus volontaires maîtrisent donc leurs émotions, plus que cela encore, ils jouent avec elles de telle sorte à n’en retirer principalement que les aspects positifs. En conséquence, si vous envisagez de réaliser un fantasme de cuckolding, il est primordial d’être capable de prendre du recul sur vos émotions, mais aussi de vous assurer que votre relation repose sur des bases solides, ou encore que vous possédez des aptitudes à communiquer vos envies et vos plaisirs.

Il est en effet très important de saisir la différence qu’il peut y avoir entre le fantasme d’adultère et sa réalisation. La réalité est différente du fantasme en de nombreux points. Au même titre que l’aveu du fantasme, qui est une étape essentielle au sein d’un couple, le passage à l’acte est certainement la chose la plus difficile, car on est dans l’incertitude. Pour la plupart des gens qui s’y essayent, le passage à l’acte est une épreuve imprévisible. Et c’est d’ailleurs très certainement la raison pour laquelle cela est autant désirable…  

 



Commentaires

Aminenari 18 Mars 2019

Un très bon article vraiment mille merci

douxinstants 01 Mars 2019

Sexyyy

elixir27 04 Fevrier 2019

Bonjour ma femme et moi pratiquons trop trop bon de recevoir photos par sms puis dans la nuit revoir sa femme revenir dans votre lit pour être a sa disposition !

Complice_candau 04 Fevrier 2019

Relire "le désir mimétique" de Réné Girard, on ne désire que ce que l'autre désir, le cocu est d'abord animé par le désir qu'il porte à un objet désiré et obtenu par un autre. C'est dans la gratification de voir satisfait son désir d'un objet convoités et obtenus par d'autres qu'il trouve sa satisfaction.

Rolando13 04 Fevrier 2019

Bonjour très bon article il est vrai que c'est un de mes fantasme que j'aimerais réalisé avec un couple

simpat34 13 Decembre 2018

tout réside dans le dialogue entre la femme et l'homme pour trouver le désire et le fantasme de chacun êtres en phase pour pas avoir des imprévus de séparation du couple Dans la logique ! la femme qui fait cocu sont mari quand elle rentre ,il veux luis prouver qu'il l'aime et luis fait l'amour divinement

Répondre
Articles en relation

Du plaisir exhibitionniste : « Cela rendrait
Cette expérience érotique expose certains des ressorts du ..

Lettre de ma femme adultère : « Un honneur qu
Il publie sur notre blog candauliste la lettre de sa femme..

Le candaulisme n'implique pas la domination f
Un lecteur nous propose une vision du candaulisme qui ne s..

Plaisir candauliste : « Jouir de la vue du co
Un peu de lyrisme dans le candaulisme : Une histoire canda..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilPupchen
picto profil
picto profilFredetsarah
picto profil
picto profilDjulian.shana
picto profil
picto profilBlonde9
picto profil
picto profillolamax
picto profil
picto profilCyteen62
picto profil
picto profilpierreslave
picto profil
picto profilJeunecouple44
picto profil
picto profilCouple11000
picto profil
picto profilcplaets14
picto profil
picto profilsylvie64
picto profil
picto profilJujuetFlo
picto profil
picto profildiplomat
picto profil
picto profilcouplebzh2010
picto profil
picto profilBzh1856
picto profil
picto profilsebsteph
picto profil
picto profilJeunecouple70
picto profil
picto profilNicojulie57000