Le blog de Candaulib.com

Les + Récents
Les + Populaires
Les + Commentés

Entrevue avec un mari candauliste : « Nous faisons certainement plus souvent l'amour qu'avant »

Louis, mari candauliste de 51 ans, nous a accordé une entrevue exclusive pour notre blog candauliste. En voici la première partie.

Quand avez-vous découvert que vous aviez le désir de voir votre femme coucher avec d'autres personnes ? Quelle a été la réaction de votre femme quand elle a découvert que vous aviez ces désirs ?

Le désir de voir ma femme avec d'autres hommes est présent depuis presque le début de notre relation. Cela a vraiment commencé avec un rêve érotique que j'avais fait d'elle et de plusieurs autres hommes. Ce rêve a été le déclencheur de cette envie de passer du fantasme à la réalisation. Je lui ai parlé du rêve, mais ce n’était qu’une discussion parmi d’autres. Le thème est alors resté en sommeil pendant de longues années. Plus de dix ans plus tard, je lui ai finalement demandé si elle serait intéressée de coucher avec un autre homme.

À ce moment-là, j’avais l’impression d’être le seul à posséder ce fantasme et je ne pensais pas pouvoir le partager avec qui que ce soit, par peur qu’on me juge, me prenne pour un pervers détraqué. Il m’a fallu beaucoup de temps pour lui demander, plus de dix ans, et encore davantage pour en parler aux proches de confiance.

mari candauliste

Début dans le candaulisme : « La seule règle est que cela doit être une expérience positive pour elle »

La réaction de ma femme a dépassé toutes mes attentes, qui n’étaient pas très élevées, soit dit en passant. Elle a vraiment joué son rôle de soutien, m’a posé les bonnes questions. Coucher avec un autre que moi était une pensée excitante mais qui lui engendrait de l’angoisse. Sa réaction a été parfaite, elle représentait exactement ce pour quoi je l'avais épousée. Elle m’a soutenu et encouragé de toutes les manières, sans jamais me juger ni sauter sur l'occasion de me tromper en mon absence. Elle veut protéger ce que nous avons, elle ne veut pas ternir notre relation pour passer du bon temps. Elle voulait aussi que je puisse m’épanouir et m’a dit qu’elle ne mettrait aucune objection à ce que je puisse voir aussi d’autres femmes. Mais ce n’était pas et n’est toujours pas la chose que je voulais.

Vous semblez dire que votre conversation initiale avec votre femme en a conduit beaucoup d'autres. Pouvez-vous partager certains détails de la progression de ces conversations ? Quels étaient les points de friction ?

Nous avons parlé de règles, de scénarios, de jeux de rôle. Nous avons parlé de mes limites par rapport à ses limites. Cela a commencé comme une chose très réglementée. Nous étions très préoccupés par les sentiments de l’autre. Parmi les choses qui me tenaient à cœur, il y avait le fait que je ne voulais pas trop qu’elle embrasse qui que ce soit ou que quiconque jouissait en elle. Avec le recul, ça me parait un peu ridicule. De nos jours, il n’y a plus vraiment de règles. La seule règle est que cela doit être une expérience positive pour elle. Parfois, soigner ces différentes relations peut être difficile pour elle. Je peux donc l'aider à avoir une vue d'ensemble ou à comprendre ce qui se passe quand elle ne se sent pas à l’aise.

Mari candauliste : « J’adore voir ma femme prendre du plaisir »

Honnêtement, les conversations ne se sont jamais vraiment arrêtées. C’est une conversation continue qui appartient depuis le début à notre vie quotidienne. Le mode de vie nous avons choisi donne un incroyable sentiment de confiance et renforce notre communication. Cela n'a pas seulement changé notre vie sexuelle, mais notre vie en général. La philosophie pour laquelle nous avons opté a changé notre vie pour le mieux. Cependant je pense que nous serions tout aussi heureux et épanoui ensemble sans le candaulisme.

Pourquoi pensez-vous que votre femme vous a suggéré de trouver d'autres femmes avec qui coucher ?

Peut-être par culpabilité. Elle se sentait légèrement coupable de s’amuser avec d’autres quand moi je ne le faisais pas. Je lui ai d’abord dit que je considérerais la chose mais j’ai finalement décliné sa proposition.  En toute honnêteté, je ne pense pas que cela ne m’apporte tant de plaisir que cela. J’aime ma vie et la direction qu’elle a prise. J’adore voir ma femme prendre du plaisir. C’est ce que j’aime le plus.

Combien de rapports sexuels aviez-vous en moyenne par semaine avec votre femme avant que vous ne commenciez dans le candaulisme ? Et combien de relations sexuelles avez-vous désormais avec votre femme ?

Nous avons toujours eu une vie sexuelle active, avec des hauts et des bas, comme dans tous les couples. Je dirais que nous avions peut-être quatre ou cinq relations sexuelles par mois. À certains moments, cela variait vraiment. Depuis que nous avons commencé dans le candaulisme, nous faisons certainement plus souvent l’amour qu’avant. Le feu brûle davantage qu’auparavant.

Le candaulisme vu par un mari candauliste : « Mon rôle est de la soutenir dans ses choix »

À quelle fréquence couche-t-elle avec d’autres hommes ?

Cela varie mais en moyenne elle couche avec quelqu'un d'autre une fois tous les deux mois. Nous sommes des gens extrêmement occupés et nos emplois du temps ne nous en laissent malheureusement pas vraiment l’opportunité. Il est difficile de trouver des amants fiables. Même si elle ne cherche pas de petit ami, nous souhaitons établir une relation de confiance avec les amants qu’elle côtoie et ce n’est pas facile. De plus, la confiance que je dois lui accorder est en réalité bien plus grande que je ne l’avais imaginé, d’où l’importance d’une communication claire et franche pour que cela fonctionne.

Quel est votre rôle dans le choix des amants ?

Mon rôle est de la soutenir dans ses choix, non pas de la restreindre ni de l’obliger. Je tâche de l’encourager, dans des limites raisonnables, à la promiscuité sexuelle qu’elle veut. Je ne veux pas être envahissant, parfois je suis peut-être même un peu trop absent dans mon rôle de mari cocu, si bien qu’elle a l’impression de me laisser tomber si elle n’a pas d’amant ou ne cherche pas d’amant. Je ne veux jamais qu'elle ressente cela. Je veux seulement qu’elle détermine son rythme. Je ne veux pas la brusquer, ni que cela ressemble pour elle à une attente de ma part. Quoi qu’il en soit, nous étions heureux avant de découvrir le candaulisme et je pense que nous n’avons pas besoin de ce style de vie pour le rester.

 



Commentaires

Aucun commentaire

Répondre
Articles en relation

Guerre du sperme : « La compétition sexuelle
Un article sur les relations entre les découvertes biologi..

Pratique candauliste : « Une expérience diony
Il raconte sa pratique candauliste vécue dans le récit d'u..

Gérer l'infidélité quand on n'est pas candaul
Votre blog candauliste parle aujourd'hui de fidélité non c..

La première candauliste de ma femme (partie 2
Suite et fin de ce témoignage candauliste. Il raconte dans..

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Les derniers connectés

picto profil
picto profilFraco
picto profil
picto profilJesseb
picto profil
picto profilCpl33bi
picto profil
picto profilCorentinetlolo
picto profil
picto profilShydan
picto profil
picto profilLycwts
picto profil
picto profildz213
picto profil
picto profilToutamoureux
picto profil
picto profilDinounetteDZ
picto profil
picto profilCouplepourhttbm
picto profil
picto profilLoveTOcandau
picto profil
picto profilBANGER06
picto profil
picto profilDiablesssse
picto profil
picto profilMately
picto profil
picto profilFantasme8788
picto profil
picto profilmonster78180
picto profil
picto profilyasoli
picto profil
picto profilCouple11000